Événements et actualités ATEQ


 

COVID-19 – Référentiel du plan de retour sécuritaire

Pour l’enseignement de l’art dramatique 2020-2021

Association Théâtre Éducation Québec, Version du 14 août 2020

Le présent référentiel est susceptible d’être complété ou ajusté en fonction des normes de la Santé publique et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Il est très très très inspiré (avec leur permission) du merveilleux travail de L’AQESAP

MISE EN CONTEXTE

La période du confinement de la pandémie liée à la Covid-19 a mis en évidence la créativité des enseignants d’art dramatique pour maintenir le contact avec les élèves en proposant des activités accessibles qui permettent de mobiliser et de stimuler leur intelligence. Ils ont su aussi consolider des apprentissages essentiels prévus au Programme de formation de l’école québécoise dans le respect des contextes familiaux et des besoins des élèves.

Devant cette situation exceptionnelle, nous croyons qu’il est d’autant plus essentiel que les élèves puissent continuer à s’exprimer à travers les arts. Nous sommes convaincus que les apprentissages, les compétences artistiques et les souvenirs que nous créons auprès de nos élèves sont uniques, essentiels et irremplaçables. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’ATEQ contribue au plan de retour pour la rentrée scolaire 2020-2021 au primaire et au secondaire du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES).

Cette rentrée particulière constitue un nouveau défi et exigera plusieurs niveaux d’adaptations tant sur le plan de l’environnement physique et matériel que pédagogique et didactique. Les enseignants spécialistes en art dramatique sont experts dans leur discipline et doivent être consultés pour trouver des solutions qui sauront répondre aux exigences qu’impose cette situation exceptionnelle. Dans ce contexte de pandémie, il est possible de réduire le matériel utilisé notamment pour enseigner les différentes techniques théâtrales. De plus, les spécialistes en art dramatique sont habiletés à travailler en collaboration et ils savent faire preuve d’une grande capacité d’adaptation. L’éducation artistique est un moteur d’apprentissage unique pour les élèves du XXIe siècle et permet aux élèves du Québec de se développer en tant qu’individus complets. L’enseignement artistique participe à la persévérance scolaire et permet à l’élève d’accroître sa créativité, d’affiner son esprit critique, son esprit collaboratif, de prendre parole et de s’exprimer clairement. Pour le bien-être des élèves, assurer une pratique artistique quotidienne est nécessaire, voire salutaire. Elle leur permet d’exprimer leurs émotions, de libérer le stress en plus de préserver un équilibre en cette période difficile.

Le contexte spécifique de chaque établissement nécessitera des variations dans l’horaire habituel, la fréquence et les modalités d’enseignement (en présentiel ou à distance) afin de respecter, dans la mesure du possible, les spécificités de chaque milieu. À cet égard, l’Association Théâtre Éducation du Québec (ATEQ) suggère dans ce référentiel diverses pistes de réflexions que chacun des milieux peut mener avec les spécialistes en place et l’équipe-école. La situation des enseignants spécialistes exige une attention particulière, car souvent ceux-ci ont à leur tâche plusieurs groupes, plus d’une école et parfois deux disciplines artistiques. La collaboration est donc nécessaire pour faciliter l’enseignement artistique en contexte particulier et en groupe-classe stable tel que mentionné dans le Plan de la rentrée scolaire 2020 du MÉES.  Il est avantageux de prendre en considération et de réinvestir les nouvelles pratiques qui ont émané de l’enseignement à distance depuis mars dernier.

L’ATEQ s’engage à fournir des pistes de solution concernant les mesures sanitaires, la gestion du matériel et du temps, l’aménagement de l’espace et l’enseignement à distance pour un retour à un enseignement artistique sécuritaire dès la prochaine rentrée scolaire. À cet effet, L’ATEQ a produit ce référentiel en consultant la documentation de l’Institution de santé publique du Québec (INSPQ), de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et du ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur (MÉES).

PRÉCISIONS DES GESTES BARRIÈRES EN MILIEU SCOLAIRE

Les recommandations du gouvernement du Québec concernant les gestes barrières (tousser dans son coude, jeter ses mouchoirs, laver ses mains, garder une distance, porter le masque dans des lieux publics fermés, etc.) permettant de limiter la propagation du virus et qui sont rappelés dans le présent référentiel, doivent être appliqués en permanence. À l’heure actuelle, ce sont les mesures sanitaires de prévention individuelles qui sont les plus efficaces contre la propagation du virus.

Le présent référentiel est susceptible d’être complété ou ajusté en fonction des normes de la Santé publique et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

LAVAGE DES MAINS

L’enseignant spécialiste en art dramatique et les élèves qui entrent dans un local pour un groupe fixe ou dans un local d’art dramatique doivent se laver les mains avec de l’eau savonneuse ou se les désinfecter avec une solution hydroalcoolique à 60 % et le faire également après chaque période d’enseignement.

DISTANCE SOCIALE ET PROTECTION INDIVIDUELLE

À partir du troisième cycle du primaire (5e et 6e années) et au secondaire, le port du couvre-visage est obligatoire pour les élèves lorsqu’ils se déplacent dans les aires communes (couloirs, casiers, escaliers, etc.), en présence d’élèves de groupes-classes différents et dans le transport scolaire.

Sachant que le ratio habituel est conservé dans les scénarios proposés par le MÉES, l’organisation scolaire doit prévoir que les élèves restent à l’intérieur de groupes-classes stables dans un même local sans besoin de mesures de distanciation particulières entre les élèves d’un même groupe.

Au primaire et au secondaire, l’accès aux locaux d’art dramatique est permis en respectant les mesures de distanciation et de désinfection. Le port du couvre-visage est obligatoire lors des déplacements, toutefois, ils peuvent le retirer une fois assis dans les locaux d’art dramatique puisque, dans les classes, aucune mesure de distanciation physique n’est prescrite. «On peut se côtoyer dans le groupe-classe un peu comme à l’intérieur de la famille», a précisé Jean-François Roberge.

La distance à respecter entre les élèves et l’adulte est de 2 mètres. Le port du masque de procédure est exigé par le gouvernement du Québec lorsque l’enseignant spécialiste doit apporter un soutien à proximité de l’élève ou que la distance du 2 mètres entre l’enseignant et les élèves ne peut être respectée.

AMÉNAGEMENT DE L’ESPACE

Le MÉES a prévu différents scénarios pour la prochaine rentrée scolaire. On les retrouve dans le document intitulé Plan de la rentrée scolaire 2020. Ces scénarios affectent, entre autres, l’aménagement de l’espace. Le référentiel tient compte des scénarios du MÉES et propose des suggestions en cohérence avec le principe où chaque élève demeure avec son groupe, peu importe les cours suivis.

LOCAL D’ART DRAMATIQUE OU LOCAL RÉGULIER POUR UN GROUPE-CLASSE STABLE

Le MÉES mentionne que pour les cours de musique, d’éducation physique et autres activités « spécialisées » dont l’art dramatique, il faut maintenir les mêmes règles concernant les groupes, mais la possibilité d’utiliser les locaux consacrés à ces activités est autorisée (local de musique, gymnase, laboratoire, etc.), sous réserve que les équipements soient désinfectés entre les groupes avant l’arrivée d’autres groupes d’élèves.

Dans le contexte où il sera demandé aux élèves de demeurer au même endroit durant une très grande partie de la journée, de pouvoir se déplacer dans le local d’art dramatique peut leur être bénéfique. L’ATEQ suggère donc de considérer en premier lieu l’utilisation du local d’art dramatique comme étant le lieu à privilégier pour l’enseignement de l’art dramatique. En plus d’être un environnement d’enseignement-apprentissage inspirant et qui incite à la créativité, l’utilisation du local d’art dramatique atténue un grand nombre de contraintes pour l’enseignant spécialiste, puisqu’il aura à sa disposition le matériel didactique dont il a besoin et qu’il sera plus facile pour lui de le gérer selon les normes sanitaires en vigueur.

Toutefois, selon le contexte, l’enseignant spécialiste qui doit se déplacer pour plusieurs groupes-classes doit avoir l’équipement nécessaire pour faciliter le transport et l’entreposage des outils nécessaires à l’enseignement des différentes techniques théâtrales, des outils et supports technologiques, des livres d’art, des vidéos et films sur le théâtre. Avant d’opter pour un enseignement muni d’un chariot, l’organisation matérielle et de l’espace d’entreposage doivent aussi être bien réfléchis.

GESTION DU MATÉRIEL ET DU TEMPS

La gestion du matériel et du temps sont deux éléments qui doivent être abordés simultanément puisqu’ils ont des répercussions un sur l’autre. Habituellement, il est demandé aux parents en début d’année, de faire l’achat de certains articles scolaires qui sont utilisés par l’ensemble des disciplines comme matériel individuel pour l’élève.

Par contre en art dramatique, pour faciliter l’achat du matériel et dans une perspective sanitaire imposée par la COVID-19, les outils individuels seraient achetés par l’école (selon les recommandations et les projets de l’enseignant spécialiste) et distribués aux élèves en présentiel afin de couvrir l’ensemble des apprentissages prévu au PFEQ.  Donc, idéalement, l’école fournirait certains éléments du matériel individuel comme : les masques, les nez de clown, le matériel de théâtre d’ombres et de théâtre noir.

Ce matériel devrait être conservé à l’école pour éviter la contamination de celui-ci. L’élève doit prévoir identifier tout son matériel à son nom et d’apporter celui-ci s’il doit se déplacer au local d’art dramatique. L’ATEQ suggère de placer le matériel dans des bacs de plastiques avec couvercles qui seront préparés par l’enseignant spécialiste et adaptés selon sa planification. L’école doit prévoir l’achat de bacs de plastique avec couvercles et le matériel d’art dramatique en quantité suffisante afin d’en permettre la rotation et d’un endroit où les consigner.

Après chaque période d’enseignement, le matériel est nettoyé et désinfecté selon le protocole que l’école aura mis en place. L’ATEQ suggère que le bac et son contenu soient remisés pour 24 heures avant de le rendre disponible à nouveau afin d’alléger la tâche de nettoyage et de désinfection entre chaque période d’enseignement.

Toutefois, l’enseignant spécialiste doit s’assurer de nettoyer et désinfecter les différents matériaux et outils et les bacs de plastique avec couvercles en fonction des indications de la charte du tableau 1. La CNESST permet le partage de matériel et d’outils à condition qu’ils soient nettoyés et désinfectés.

Les élèves et les membres du personnel doivent limiter le transport d’objets entre l’école et la maison. Si l’enseignant spécialiste d’art dramatique ou ses élèves apportent du matériel à l’école, ils doivent le désinfecter ou l’isoler selon la charte du tableau 1.

Tableau 1 : Tableau issu de la recherche

Finalement, l’ATEQ suggère de mettre en place certaines stratégies gagnantes pour une gestion efficace du matériel et du temps:

  1. Utiliser le moins de matériel possible ;
  2. Jumeler des périodes d’enseignement à l’horaire pour un cycle réduit la fréquentation d’un trop grand nombre d’élèves dans les locaux dans une même journée;
  3. Alterner des activités de création ou d’interprétation et des activités d’appréciation;
  4. Initier les élèves à l’environnement numérique choisi par son établissement (ex. : TEAMS, Zoom, etc.) pour la remise des travaux, devoirs, communications aux parents afin de mettre en place des balises en cas de confinement.
  5. Utiliser des captations vidéo plutôt que des présentations devant public, si l’espace spectateur n’est pas adapté à la distanciation physique.

L’organisation du temps et des horaires étant sous la responsabilité des équipes-écoles, il est difficile pour l’ATEQ de suggérer des scénarios transférables pour tous les types de formation en art dramatique (formation obligatoire, formation optionnelle, etc.).

Suggestions de l’ATEQ

  1. Prévoir suffisamment de temps pour les déplacements, les pauses, la gestion du matériel didactique, le nettoyage et la désinfection des bacs de plastique avec couvercles et de leur contenu, etc.;
  2. Considérer, autant au primaire qu’au secondaire le regroupement d’élèves de même programme pédagogique particulier, cours optionnel ou profil lors de la formation des groupes-classes;
  3. Prévoir des périodes d’enseignement où les cycles sont regroupés dans une même journée, surtout au primaire et dans le cas d’un enseignement avec des chariots;
  4. Débuter la conception des horaires en fonction des cours qui comportent une dimension importante de manipulation pour permettre le jumelage des périodes;

En ce qui concerne plus spécifiquement les 4e et 5e secondaires (considérés du 2e cycle dans les scénarios du MÉES), et les cours d’art dramatique optionnels,  l’ATEQ suggère qu’ils demeurent à l’horaire en envisageant un aménagement du temps tel que : des périodes sans présence élèves pour que puisse s’offrir un enseignement à distance par l’enseignant spécialiste ou une plage horaire allongée dans le cas d’un enseignement en présentiel ou toute forme d’aménagement du temps en concertation avec les enseignants spécialistes concernés. Ces suggestions permettent de maintenir des cours optionnels en art dramatique à l’horaire et d’assurer les crédits qui leur sont associés.

L’ATEQ croit qu’une organisation scolaire qui tient compte des cours optionnels au secondaire favorise une plus grande motivation et un meilleur engagement scolaire chez les élèves.

MATÉRIEL INFORMATIQUE PRÊTÉ À L’ÉLÈVE

Puisque les mesures sanitaires promues par le gouvernement du Québec autorisent l’accès aux laboratoires d’ordinateurs et que l’équipement informatique rendu disponible aux élèves fait partie de la liste des surfaces qui doivent être désinfectées après chaque usage.

L’ATEQ invite chaque établissement à réfléchir sur l’utilisation sécuritaire des outils technologiques en classe. L’intérêt grandissant des jeunes pour la techno pédagogie justifie les efforts à mettre en place pour préserver la création numérique en classe d’art dramatique. De plus, l’utilisation du numérique est mentionnée dans le PFEQ et se retrouve au cœur du développement de la compétence numérique du Ministère. L’achat de rallonges électriques peut être nécessaire pour réaménager le local spécialisé afin de permettre des espaces où l’utilisation des outils technologiques est possible.

Afin de rendre les outils technologiques rapidement disponibles d’une période d’enseignement à l’autre, l’ATEQ suggère l’utilisation de lingettes désinfectantes après chaque usage ou tout autre produit recommandé par l’INSPQ. Elle suggère aussi que l’élève puisse utiliser son ordinateur portable ou tout autre outil numérique personnel pertinent avec l’accord de l’enseignant responsable. Il faut toutefois prendre en considération les politiques, les permissions au niveau des couvertures d’assurance ainsi que le code d’éthique de l’école sur l’utilisation des outils technologiques personnels des élèves.

MATÉRIEL INFORMATIQUE MIS À LA DISPOSITION DES ENSEIGNANTS

Considérant que la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) limite le partage des accessoires et appareils professionnels (ex. : stylos, téléphones, tablettes, souris d’ordinateur), l’ATEQ suggère aux enseignants spécialistes de signifier leurs besoins en techno pédagogie. L’ATEQ propose que les enseignants spécialistes disposent minimalement d’un ordinateur portable fonctionnel et une tablette numérique.

Dans le cas d’un local pour un groupe fixe, la CNESST recommande qu’avant de le quitter, les surfaces fréquemment touchées durant l’enseignement (TNI, dessus de bureau, chaise, outils professionnels, etc.) soient désinfectées à l’aide de lingettes désinfectantes ou tout autre produit recommandé.

LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES LOCAUX, ET DU MATÉRIEL

Le nettoyage et la désinfection des locaux, du matériel pédagogique sont des mesures sanitaires essentielles de la lutte contre la propagation du virus. Chaque établissement est responsable de son protocole sanitaire.

L’ATEQ suggère que les directions d’écoles rendent disponibles des produits nettoyants et désinfectants, des gants et des chiffons en microfibre en quantité suffisante aux enseignants spécialistes en art dramatique, à proximité des lieux d’apprentissage-enseignement.

Comme recommandé par le gouvernement du Québec, le nettoyage des sols, poignées de porte, interrupteurs, etc. devra être réalisé par l’équipe d’entretien de l’école et selon le protocole sanitaire mis en place dans l’école.

La désinfection détruit ou inactive de façon irréversible les agents infectieux. La désinfection est nécessaire pour les objets et les surfaces les plus à risque de contamination ou qui ont été en contact avec les gouttelettes issues de la salive, par exemple les crayons que l’élève peut porter à sa bouche, le masque à son visage, etc .

L’ATEQ suggère de porter une attention particulière au temps accordé aux périodes de transition telles que : les pauses ainsi qu’aux déplacements à chariots de classe en classe pour la tâche que peut exiger le nettoyage. L’ATEQ suggère que les directions d’écoles équipent les classes d’art dramatique de produits désinfectants correspondants au protocole sanitaire de l’école et de produits à usage rapide tels que des lingettes désinfectantes ou tous autres produits recommandés.

L’ENSEIGNEMENT-APPRENTISSAGE À DISTANCE

Le MÉES demande à ce que toutes les écoles du Québec prévoient un protocole d’urgence dans l’éventualité d’un nouveau confinement et dans le cas des élèves plus vulnérables. L’enseignement à distance devient alors une réalité dont il faut absolument tenir compte dans la planification des apprentissages autant que celle qui inclut un contact et une participation active des élèves.

L’ATEQ, le Service national du Récit du domaine des arts, les services éducatifs ou pédagogiques des Centres de services scolaires et le MÉES ont mis à la disposition des enseignants des ressources et des formations en vue de soutenir l’apprentissage et l’enseignement à distance.

Pour en savoir plus, consultez le site de L’ATEQ, du Service national du RÉCIT domaine des arts et les différents Centres de services scolaires de votre région.

Le MÉES a précisé les seuils minimaux de services éducatifs à distance à rendre en cas d’un nouveau confinement. Dans son Plan de la rentrée scolaire 2020, présenté le lundi 10 août dernier, de nouvelles directives viennent préciser le nombre d’heures requis pour l’enseignement en ligne. En effet, un nombre d’heures est décerné par année et par cycle autant au primaire qu’au secondaire.

Bien que la situation soit exceptionnelle et exige des enseignants une faculté d’adaptation plus rapide qu’en temps normal, il est du devoir professionnel de chaque enseignant de se former à cette nouvelle réalité de l’enseignement à distance afin d’offrir une expérience d’apprentissage qui réponde aux besoins des élèves.

REPRÉSENTATION À L’ÉCOLE, SORTIES CULTURELLES ET ARTISTES À L’ÉCOLE

L’ATEQ recommande la poursuite des représentations théâtrales à l’école. Le 10 août dernier, le MÉES a confirmé qu’il est possible d’accueillir des spectateurs (visiteur) dans un « amphithéâtre » pour regarder un spectacle présenté par des élèves. Les spectateurs doivent porter le couvre visage si la distance sociale, de 1 mètre 50 cm, n’est pas respectée.

En ce qui concerne les sorties culturelles, l’ATEQ encourage fortement de les maintenir autant que possible. Le contact avec l’art vivant professionnel est essentiel dans le cursus scolaire de l’élève, notamment dans l’acquisition de la compétence Apprécier des œuvres dramatiques. Plusieurs de nos partenaires offrent des programmations spéciales au milieu de l’éducation pour la rentrée 2020. Nous vous invitons à consulter notre site internet pour plus d’informations (ce dernier sera mis à jour régulièrement).

Le spécialiste en art dramatique peut également faire appel aux artistes du programme La culture à l’école, géré par le ministère de l’Éducation (MÉES), via le volet ateliers culturel à l’école. Ces ateliers pourront être offerts à distance, au besoin. Si l’activité en présence s’avère réalisable, elle serait à privilégier.

Finalement, L’ATEQ rappelle que le ministre de L’Éducation et de l’Enseignement supérieur, monsieur Jean-François Roberge a rappelé lors du point de presse du 10 août dernier: ‘’ Il n’est pas question de couper dans les programmes d’arts. ‘’ Aussi, nous répétons que les enseignants spécialistes en art dramatique sont experts dans leur discipline, qu’ils doivent être consultés pour trouver des solutions qui sauront répondre aux exigences qu’impose cette situation exceptionnelle et pour les bienfaits pédagogiques et émotionnels de leurs élèves.

RÉFÉRENCES

    1. AQESAP :COVID-19 Référentiel du plan de retour sécuritaire pour l’enseignement des arts
    2. ATEQ:  https://theatreeducation.qc.ca/actualites-ateq/
    3. CNESST-Guide des  normes sanitaires en milieu de travail  Guide de normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19
    4. CNESST, Guide scolaire https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Documents/DC100-2152-Guide-Scolaire.pdf
    5. CNESST, Affiche scolaire https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/900/Documents/DC900-1076web.pdf
    6. Gouvernement du Québec, Cadre de la compétence numérique http://www.education.gouv.qc.ca/dossiers-thematiques/plan-daction-numerique/cadre-de-reference
    7. Gouvernement du Québec-Rentrée en éducation et en enseignement supérieur/automne 2020. Rentrée en éducation pour l’automne 2020 (COVID-19)
    8. Gouvernement du Québec. Aide-mémoire – Gratuité scolaire et contributions financières pouvant être exigées
    9. Ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, France. Guide relatif au fonctionnement des écoles et établissements scolaires dans le contexte Covid-19 https://www.education.gouv.fr/22-juin-accueil-de-tous-les-eleves-des-ecoles-et-colleges-303546
    10. Durée du virus sur les surfaces, gouvernement du Québec I https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/informations-generales-sur-le-coronavirus/#c46363
    11. Gouvernement du Québec Mesures de sécurité pour les travailleurs et les enfants dans les écoles primaires en contexte de COVID-19
    12. Ministère de la Santé et des Services sociaux. 2020. Prévention et contrôle des infections dans les services de garde et écoles du Québec. Entretien, hygiène et salubrité des objets, des surfaces et des locaux.
      https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/guide-garderie/chap4-entretien-hygiene.pdf
    13. Programme Culture à l’école, atelier en classe ou à distance.
      http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants/dossiers/culture-education/programme-la-culture-a-lecole/
    14. Questions et réponses sur l’éducation et la famille dans le contexte de la COVID-19
      Coronavirus-covid19/questions-reponses-education-artistes
    15. Affichette port du masque : https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/adm/min/education/publications-adm/dossier/affichette_port-du-masque.pdf?1597078750
    16. Mesures sanitaires recommandées pour la population générale. https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/3008-mesures-sanitaires-population-generale-covid19.pdf
    17. https://fhosq.org/wp-content/uploads/2020/07/La-COVID-19-et-son-impact-sur-la-vie-du-musicien.pdf
    18. Point de presse du 10 août 2020. https://www.youtube.com/watch?v=ywsflwr3JwM&feature=youtu.be